Allez au contenu, Allez à la navigation

Les enjeux de la nouvelle présidence de France Télévisions

Rapport d'information de Mme Catherine MORIN-DESAILLY et M. Jean-Pierre LELEUX, fait au nom de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication n° 344 (2014-2015) - 13 mars 2015

Alors que le Conseil supérieur de l'audiovisuel se prépare à nommer le prochain président de France Télévisions qui prendra ses fonctions le 22 août 2015, les sénateurs, membres de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication, ont souhaité débattre de l'avenir de France Télévisions en examinant son projet stratégique et ses valeurs.

C'est ainsi que la commission a organisé le 4 février 2015 une table ronde réunissant des experts des médias et observateurs privilégiés de l'audiovisuel public. Au cours de cette réunion, la commission a examiné à la fois la situation du groupe France Télévisions et ses perspectives d'évolution au regard de ses investissements dans la production, de sa stratégie de développement numérique et des pratiques des autres groupes européens de télévision publique. Elle s'est également attachée à réinterroger sa gouvernance et ses missions spécifiques.

La commission de la culture, de l'éducation et de la communication a également auditionné Rémy Pflimlin, président de France Télévisions, Olivier Schrameck, président du Conseil supérieur de l'audiovisuel et Jean Paul Philippot, administrateur général de la Radio télévision belge de la communauté française (RTBF). Elle a enfin entendu, le 10 mars 2015, M. Marc Schwartz, conseiller référendaire à la Cour des comptes, chargé de la coordination d'un groupe de travail interministériel sur l'avenir de France Télévisions.

France Télévisions est aujourd'hui à la croisée des chemins. Les travaux présentés ici livrent un regard le plus large possible sur une société qui constitue un bien commun de tous les Français.

Tous les documents de la rubrique