Allez au contenu, Allez à la navigation

Pour une diplomatie économique utile aux PME

Rapport d'information de M. Jean-Paul ÉMORINE, fait au nom de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées n° 711 (2015-2016) - 22 juin 2016

Toutes les forces de l'État doivent être mobilisées dans la bataille pour la croissance et l'emploi. Forte de cette conviction, la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées a dressé le bilan de la « diplomatie économique » menée par le ministère des affaires étrangères et du développement international. Au colloque organisé le 9 juillet 2015 au Sénat : « Diplomatie économique : comment être efficace ? » fait suite la table ronde du 22 juin 2016 : « Pour une diplomatie économique utile aux PME », objet du présent rapport d'information.

Cette table ronde visait à faire un point d'étape sur la mise en oeuvre de cette nouvelle stratégie. Elle a permis d'évoquer les premiers résultats de la réorientation de l'appareil diplomatique en direction des entreprises, notamment des petites et moyennes entreprises -PME- et des établissements de taille intermédiaire -ETI-, en présence de représentants des PME et ETI.

Le maintien de l'engagement du Quai d'Orsay en faveur de l'économie et la mobilisation des acteurs sont encourageants. Pour autant, cette table ronde a également démontré que la part des PME dans les exportations françaises ne progresse que très lentement, en raison sans doute d'une trop faible attractivité du territoire français, sur laquelle les efforts doivent se concentrer.

Cela résulte également du manque de cadre d'action suffisamment souple et adéquat. Le cadre du groupement d'intérêt économique permettant aux PME, sur la base de territoires, de pôles, de se fédérer de façon souple, pour développer des projets d'exportation collaborative, est une idée d'avenir proposée par le rapport.

Tous les documents de la rubrique