Allez au contenu, Allez à la navigation

Révéler l'ancrage local des économies ultramarines : Outils et bonnes pratiques ; Colloque du 21 juin 2018

Rapport d'information de M. Michel MAGRAS, fait au nom de la Délégation sénatoriale aux outre-mer n° 597 (2017-2018) - 22 juin 2018

Les économies ultramarines, du fait de leurs caractéristiques intrinsèques et de leur insuffisante prise en compte dans les politiques publiques nationales, subissent des situations de forte dépendance vis à vis de l'extérieur et sont encore faiblement insérées dans leur environnement régional. Toutefois, la prise de conscience est à l'oeuvre pour accéder à un meilleur niveau d'autonomie grâce à la valorisation des potentiels locaux et la mise en place d'outils permettant de fixer l'activité en développant l'emploi sur les territoires.

S'inscrivant dans le droit fil des conférences économiques de bassin organisées par la délégation depuis 2015, le colloque souligne les vertus d'une structuration en filières et de l'économie circulaire en donnant la parole à une vingtaine d'acteurs locaux qui apportent des illustrations concrètes émanant de différents territoires. Il effectue également un focus sur deux outils favorisant l'ancrage local :

- le SBA (small business act ou stratégie du bon achat), dispositif tendant à réserver aux entreprises locales, pour l'essentiel des TPE-PME, une part substantielle de la commande publique, levier d'activité très important dans les outre-mer ;

- l'étude Réelle (Ré-Enraciner l'Economie LocaLE), qui a été menée pour l'île de La Réunion et met en évidence les potentialités de relocalisation économique et les opportunités de développement en termes de diversification et de densification des activités locales.

A lire aussi

Tous les documents de la rubrique