Allez au contenu, Allez à la navigation

Risques naturels majeurs : urgence déclarée outre-mer - Rapport

Rapport d'information de MM. Guillaume ARNELL, rapporteur coordonnateur, Mathieu DARNAUD et Mme Victoire JASMIN, fait au nom de la Délégation sénatoriale aux outre-mer n° 688 tome I (2017-2018) - 24 juillet 2018

Premier volet d'une étude menée sur deux ans tendant à évaluer la situation des territoires ultramarins face aux risques naturels majeurs, le présent rapport est centré sur les problématiques de la prévention, de l'alerte et de la gestion de l'urgence pendant la crise et dans l'immédiat après-crise.

Alors que les outre-mer, exposés à une kyrielle d'aléas qui interviennent parfois de façon cumulative, apparaissent comme particulièrement vulnérables, la délégation a dressé un bilan de situation des 11 territoires habités des bassins Atlantique, Indien et Pacifique, sur la base de quelque 110 heures de réunion ou de visites de terrain qui ont permis d'entendre plus de 300 personnes impliquées dans la gestion de crise. De ce travail approfondi d'investigation ont émergé 60 recommandations qui s'articulent autour de 4 axes :

- Mettre à niveau les dispositifs territoriaux, cartographie et équipements notamment, pour parer aux situations extrêmes ;

- Renforcer la capacité d'anticipation et de prévention avec, en particulier, une meilleure acculturation des populations ;

- Rendre plus robustes les conditions de la gestion de crise, en confortant l'autorité de décision et en sécurisant les moyens de sauvegarde ;

- Miser sur la dimension collective et inclusive d'une démarche qui doit favoriser l'efficience du rôle joué par chaque acteur de proximité.

A lire aussi

Tous les documents de la rubrique