Allez au contenu, Allez à la navigation

Quelle stratégie pour l'aide publique au développement : le cas de Madagascar

Rapport d'information de M. Jean-Pierre VIAL, Mme Marie-Françoise PEROL-DUMONT et M. Jacques LE NAY, fait au nom de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées n° 243 (2019-2020) - 15 janvier 2020

En préparation de l'examen de la future loi d'orientation et de programmation sur la solidarité internationale, la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat a évalué l'efficacité de l'aide publique au développement à Madagascar, l'un des « 16 pays prioritaires » de cette aide. Marquée par une grande pauvreté, Madagascar illustre en effet avec une particulière acuité les défis auxquels se trouvent confrontés les pays donateurs et les institutions internationales face à un contexte politique, social et institutionnel difficile.

À partir de cet exemple, ce rapport dégage trois impératifs pour réformer l'APD : pilotage stratégique, rigueur de la mise en oeuvre, évaluation des résultats dans la durée. À une logique de moyens, il faut ainsi substituer une logique de résultats. C'est tout l'enjeu du projet de loi à venir.

Tous les documents de la rubrique