Allez au contenu, Allez à la navigation

Une relance du patrimoine bénéfique qu'il reste à inscrire dans la durée

Rapport d'information de Mme Else JOSEPH et M. Olivier PACCAUD, fait au nom de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication n° 591 (2021-2022) - 29 mars 2022

Fragilisé par la crise sanitaire, le secteur des patrimoines a bénéficié d'un soutien complémentaire de la part de l'État de 614 millions d'euros par le biais du plan de relance.

Outre le signal très positif adressé par le Gouvernement à ce secteur en décidant de prendre appui sur lui comme un levier de la relance, ce plan s'est révélé salutaire.

Les contraintes du plan de relance ont néanmoins conduit à privilégier les monuments de l'État, mettant en évidence un certain nombre de dysfonctionnements de la politique de l'État en matière de patrimoine, notamment l'insuffisante concertation avec les collectivités territoriales et prise en compte des problématiques des territoires ruraux.

La question de l'après-plan de relance doit être anticipée face aux tensions observées dans le secteur du bâtiment, susceptibles de mettre un coup d'arrêt à l'embellie.

Tous les documents de la rubrique