Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 12 JUILLET 2001


A l’heure de la MONDIALISATION

L’ATTRACTIVITÉ AU CŒUR DU DÉBAT POLITIQUE

Le Sénat réagit aux conclusions du rapport de M. Michel Charzat

MM. Denis BADRÉ (UC-Hauts-de-Seine) et André FERRAND (RI-Français établis hors de France), constatent avec satisfaction que les analyses et les propositions du rapport remis par M. Michel CHARZAT au Premier Ministre vont dans le sens de celles contenues dans leur rapport intitulé : " Mondialisation : réagir ou subir ? ", rédigé dans le cadre de la mission d’information du Sénat sur l’expatriation des compétences, des capitaux et des entreprises, dont ils sont, respectivement, président et rapporteur.

Sans balancer entre un " alarmisme déplacé " et une " autosatisfaction béate ", les deux sénateurs tiennent à rappeler que dans un monde aujourd’hui grand ouvert, la France doit réagir, en valorisant ses atouts et en se débarrassant des multiples handicaps qu’elle s’est créés. Ils auraient souhaité des initiatives plus audacieuses, car tous les acteurs de terrain, quelle que soit leur sensibilité, en ont confirmé la nécessité. M. Michel CHARZAT a sans doute été bridé par le caractère pluriel de la majorité.

Les choix budgétaires de l’automne seront l’occasion de tester la volonté du Gouvernement de relever les défis de la mondialisation. On verra, alors, s’il reprend les propositions contenues dans le rapport sénatorial, que l’on retrouve, partiellement, dans celui de M. CHARZAT.

Les sénateurs rappellent qu’en matière de recherche, ils avaient préconisé, au-delà d’une série de mesures fiscales, une forte revalorisation du potentiel national, indispensable pour assurer durablement la compétitivité de nos entreprises.

Enfin, ils insistent sur la nécessité de développer une politique globale, volontaire et cohérente de l’ouverture à l’international, par une mobilisation de toutes nos forces dans le monde.

La question de la compétitivité internationale de la France sera naturellement au cœur des débats politiques du printemps 2002.

Le rapport de la mission d’information du Sénat sur internet : /rap/r00-386/r00-386.html

Le communiqué de presse du 19 juin 2001 : /presse/cp20010619.html