Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 14 mars 2006



La protection civile en Europe : donner un nouvel élan

 

Dans son rapport au nom de la délégation pour l'Union européenne du Sénat, le sénateur Paul Girod (UMP-Aisne) fait le point sur la protection civile en Europe.

Il ressort de son étude que, malgré les risques réels de voir survenir des accidents naturels, industriels, des crises sanitaires, ou des évènements de nature terroriste en Europe, chaque Etat membre de l'Union européenne conçoit la protection civile comme une affaire nationale en l'inscrivant, tout au plus, dans une dimension régionale (lutte contre les feux de forêts au Sud de l'Europe, inondations en Europe centrale).

Malgré les initiatives de la France pour aller plus loin, et notamment créer une "force européenne" de protection civile, de nombreux pays sont réticents à aller au delà du très léger dispositif actuel de suivi et de veille communautaire. Dans ce contexte, les propositions de la Commission européenne, rendues publiques le 26 janvier dernier, paraissent être une réponse "a minima" au défi que représente la sécurité des citoyens européens.

Le rapport de Paul Girod propose donc d'aller plus loin que ce que présente la Commission européenne, en axant l'effort sur deux aspects : la prévention en matière de risques terroristes, notamment chimiques et biologiques, et la création d'un véritable centre de formation européen à la protection civile. En effet, seul un échange d'expériences structuré, une formation commune et la mise en place de bases de données sur les accidents et leur gestion dans les pays de l'Union permettra de créer une dynamique européenne.


Contact presse : Bruno LEHNISCH

01 42 34 25 93 ou 25 13

b.lehnisch@senat.fr