Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 16 avril 2008



Avenir de la gendarmerie :

La commission des Affaires étrangères et de la Défense du Sénat réaffirme son attachement au maintien du statut militaire de la gendarmerie et  propose de reconnaître à la gendarmerie la qualité de « quatrième armée »

La commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du Sénat, présidée par M. Josselin de Rohan (UMP – Morbihan), a présenté aujourd’hui un rapport d’information sur l’avenir de la gendarmerie, élaboré par un groupe de travail, présidé par M. Jean Faure (UMP –Isère) et composé de sénateurs représentant les différentes sensibilités politiques.[1]

Il intervient alors que la gendarmerie se trouve à la veille d’importantes réformes, avec, en particulier, l’annonce par le Président de la République de son prochain rattachement au ministre de l’Intérieur, l’élaboration d’une loi sur l’organisation de la gendarmerie ou encore les travaux conduits dans le cadre de la révision générale des politiques publiques.

Dans ce rapport, adopté à l’unanimité, la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du Sénat formule dix sept recommandations, dont celle de reconnaître à la gendarmerie la qualité de « quatrième armée » afin de garantir à l’avenir son statut militaire.

Le rapport d’information et la synthèse sur le site du Sénat : http:/www.senat.fr/noticerap/2007/r07-271-notice.html
Les travaux du groupe de travail :
www.senat.fr/commission/etr/gendarmerie/index.html

Contact presse : Astrid Poissonnier  01 42 34 22 90 - a.poissonnier@senat.fr


[1] Composition du groupe :  Mme Michèle Demessine (CRC – Nord) ; M. Hubert Haenel (UMP – Haut-Rhin) ; M. Philippe Madrelle (SOC – Gironde) ; M. Charles Pasqua (apparenté UMP - Hauts-de-Seine) ;  M. Yves Pozzo di Borgo (UC – Paris) ; M. André Rouvière (SOC – Gard).