Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 4 juin 2009



Le groupe d'études du sport du Sénat se prononce contre la mise en place d'un pôle unique rassemblant les sports de montagne et les sports de nature

Lors d'une réunion organisée par son président, M. Jean Faure (UMP - Isère), le groupe d'études du sport a émis un avis défavorable au projet gouvernemental de fusion de l'école nationale de ski et d'alpinsime (ENSA) de Chamonix, du Centre national de ski nordique (CNSN) de Prémanon et du Pôle ressources national des sports de nature (PRNSN) de Vallon Pont d'Arc.

« Issu de la revue générale des politiques publiques et mal adapté aux réalités locales, ce projet n'est pas conforme aux objectifs annoncés par le ministre » a déclaré M. Jean Faure à l'issue de la réunion. En effet, le choix de réunir ces établissements souffre de deux défauts majeurs :

- d'une part, il s'appuie sur la notion d'activités « 4 saisons » qui n'est pas une réalité de la montagne, dont les métiers requièrent des compétences très spécifiques à la fois pour les moniteurs de ski et les guides de haute montagne ;

- d'autre part, la complémentarité des missions des centres n'est pas démontrée. Créer une structure juridique les chapeautant, comme le souhaite le secrétaire d'État M. Bernard Laporte, est donc au mieux superflu, au pire, risque d'engendrer des lourdeurs administratives.

Plusieurs membres du groupe d'études ont, au contraire, insisté sur la pertinence du champ d'activités de l'ENSA dont la performance est reconnue dans toute l'Europe. Remettre en cause cet établissement au profit de mutualisations improbables reviendrait à lâcher la proie pour l'ombre au détriment de nos activités sportives en montagne.

Site de la commission des affaires culturelles : www.senat.fr/commission/cult/index.html

Contact presse : Yvelise Lapasin  01 42 34 22 90  y.lapasin@senat.fr