Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 17 septembre 2009



LES PLUS VIEUX PALMIERS DE PARIS S’ENRACINERONT BIENTÔT EN ANJOU

Le Jardin du Luxembourg dispose dans ses collections botaniques de palmiers plus que centenaires. Ce sont les plus anciens palmiers de Paris. L’été, ils ornent les parterres autour du grand bassin. L’hiver, ils sont placés dans l’Orangerie de l’allée Delacroix.

Chaque année, ces palmiers grandissent en taille d’environs 20 cm. Aujourd’hui 3 d’entre-eux ont atteint, avec leur caisse, la taille de 8,80m soit la hauteur de la verrière de l’orangerie. Sauf à perturber leur croissance ou à réaliser des travaux d’élévation de cette verrière, une solution devait être trouvée pour leur implantation dans un autre lieu.

Ces palmiers ont été implantés en région parisienne à la fin du XIXème siècle, période où se développait en Europe un fort engouement pour la constitution de collections de plantes exotiques dans les grands jardins. L’un d’entre eux provient du parc du château de Versailles et est arrivé pour les mêmes raisons de croissance au Luxembourg en 2001. Les deux autres sont au Luxembourg depuis la fin du XIXème siècle. Sans doute originaires du jardin d’essais du Hamma à Alger dont on sait qu’il fut dirigé par un jardinier en chef du jardin du Luxembourg, puis par son fils. Un palmier porte d’ailleurs les traces de l’histoire du jardin et notamment des blessures infligées par des balles et des éclats lors des combats de la Libération de Paris en août 1944.

Les Questeurs du Sénat ont souhaité en faire don à un jardin botanique et leur choix s’est porté sur Terra Botanica, un parc de 11 ha à forte dimension pédagogique, qui ouvrira ses portes en avril 2010 au nord d’Angers. Ainsi poursuivront-ils leur croissance dans la douceur angevine.

Le 23 septembre 2009 l’enlèvement des palmiers se déroulera dans le jardin du Luxembourg (Terrasse de l’Observatoire- entrée par la grille, rue Auguste Comte.

Mmes et MM. les journalistes sont conviés  à un point de presse sur place à 14h30 au cours duquel ils pourront assister aux différentes phases de cette opération technique complexe et spectaculaire.

MM Philippe Richert, Questeur délégué du Sénat, Christian Gaudin, sénateur du Maine et Loire. Christophe Béchu, président du Conseil général et Nicolas Moulin directeur de Terra Botanica seront à la disposition des journalistes pour d’éventuelles interviews.

 Déroulement de l’opération

Les palmiers auront été préalablement dépannautés afin de réduire leur motte. Le jour J, chaque palmier subira une même suite d’opérations. Après avoir été arrimés, ils seront soulevés afin de les sortir de leur caisse. Ils seront ensuite délicatement couchés afin de pouvoir travailler leur couronne de feuille : la couronne des palmes les plus anciennes sera taillée et les palmes restantes seront emballées tel un pinceau géant. La motte sera également protégée. Le palmier sera ensuite soulevé afin d’être placés sur le plateau du camion qui doit effectuer la livraison. A 14h30, un palmier devrait être chargé sur le camion, un second sera en cours d’emballage tandis que le 3ème sera en attente de dépotage.

 Les pages consacrées au jardin du Luxembourg

Contact presse, accréditation, autorisation de filmer et photographier :
 service de presse du Sénat - 01 42 34 25 13 – presse@senat.fr