Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

La Croatie : 28ème État membre de l’Union européenne


Mercredi 15 juin 2011

La commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat soutient pleinement la candidature de la Croatie à l'Union européenne. Au cours d’une mission à Zagreb mi-mai, les sénateurs Jacques BLANC (UMP, Lozère) et Didier BOULAUD (SOC, Nièvre) ont pu constater la modernisation de cet État des Balkans, tout entier tourné vers son destin européen.

La Conseil européen des 23 et 24 juin s’apprête à ouvrir la porte de l’Union européenne à la Croatie, qui en deviendra le 28ème État membre.

Vingt ans après son indépendance, où en est aujourd’hui la Croatie, à la veille de son adhésion à l’Union européenne ?

Dix fois plus petite que la France, peuplée de 4,5 millions d’habitants, d’origine slave, de religion catholique et utilisant l’alphabet latin, au carrefour des influences de la Méditerranée, de l’Europe centrale et des Balkans, la Croatie, ancienne république de la Fédération Yougoslave, a une histoire douloureuse, n’acquérant son indépendance qu’au terme du conflit meurtrier du début des années 1990.

Au sein des Balkans occidentaux, dont le principe de l’adhésion à l’Union européenne a été affirmé dès 2000, elle se distingue nettement aujourd’hui comme un État modèle et un moteur vers l’intégration européenne. Dans cet ensemble, en avance sur ses voisins, elle ouvre la voie et montre le chemin.

Dans ce pays tout entier mobilisé vers son destin européen, ayant accompli à rythme accéléré des réformes d’envergure, la mission des sénateurs Jacques BLANC et Didier BOULAUD a permis de délivrer un message très clair de soutien à la candidature croate, et d’appuyer l’initiative française pour une clôture rapide des négociations.

Le rapport est disponible sur le site du Sénat :

Dernières étapes prévisibles de l’adhésion croate :

10 juin 2011 - Début des débats au Conseil en vue de l’unanimité sur les quatre derniers chapitres de négociation

21 juin – Éventuellement, fermeture par la Conférence intergouvernementale (CIG) UE/Croatie de certains chapitres

23-24 juin – Approbation formelle par le Conseil européen d’une adhésion croate au 1er juillet 2013

Fin juin - Éventuelle CIG supplémentaire, si nécessaire, pour la clôture des chapitres restants

Second semestre 2011 - Approbation par le Parlement européen, signature du traité d’adhésion et lancement du processus de ratification

Au plus tard 30 jours après la signature du traité - Organisation par la Croatie d’un référendum sur l’adhésion

De fin 2011 à début 2013 : Ratification du traité d’adhésion par les 27 États membres, en fonction de leurs procédures constitutionnelles nationales (en France : voie parlementaire)

1er  juillet 2013 – Date prévisionnelle d’adhésion de la Croatie à l’Union européenne.

Contact(s) presse :