Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Lutte contre la pauvreté : la délégation à la prospective du Sénat en appelle à la fraternité


Jeudi 20 février 2014

La délégation à la prospective du Sénat, présidée par Joël Bourdin (UMP - Eure), a organisé hier, 19 février, un atelier de réflexion, ouvert à la presse, consacré à la pauvreté et aux moyens à mettre en œuvre pour briser la chaîne de sa transmission intergénérationnelle. En effet, alors que la France consacre une fraction très élevée de son Pib à sa protection sociale et met en œuvre des politiques ciblées, elle ne parvient pas à endiguer la progression de ce phénomène dramatique qui touche 8,7 millions de personnes, un enfant sur cinq et même un sur deux en zone urbaine sensible.

À cette occasion, sont intervenus :

  • Pierre Corvol, professeur au Collège de France, vice-président de l’Observatoire Resolis ;
  • Bintou Diallo, membre du huitième collège du Conseil national des politiques de lutte contre la   pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE) ;
  • Julien Lauprêtre, président du Secours populaire français ;
  • Isabelle Maquet-Engsted, Commission européenne, DG Emploi, affaires sociales et inclusion ;
  • Jean-Christophe Sarrot, membre d’ATD Quart Monde ;
  • Philippe Warin, responsable scientifique de l’Observatoire des non-recours aux droits et services  (Odenore).

Cette réunion venait clore le travail engagé en mai 2013 par le rapporteur, Yannick Vaugrenard (Soc - Loire-Atlantique), qui a procédé à l’audition de soixante-douze personnes : acteurs de terrain, sociologues, économistes, organismes d’action sanitaire et sociale, bénévoles et responsables d’associations caritatives. Il a, par ailleurs, effectué deux maraudes de nuit avec les équipes du Samusocial de Paris et deux déplacements : l’un auprès du Conseil général de Loire-Atlantique, département pilote pour l’expérimentation de pratiques innovantes, l’autre à Bruxelles, auprès des institutions belges et européennes.

La délégation a approuvé les préconisations de son rapporteur et autorisé la publication du rapport sous le titre "Comment enrayer le cycle de la pauvreté ? Osons la fraternité !".

 

 

TROIS OBJECTIFS, DOUZE PRÉCONISATIONS, POUR UN SCÉNARIO DE RUPTURE

Prendre conscience
1. Rendre l’appareil statistique de mesure plus réactif
2. Remettre la question des inégalités au cœur du débat
3. Consacrer la primauté du politique

Instaurer la confiance
4. Automatiser le versement des prestations sociales
5. Agir en priorité en faveur des enfants
6. Accorder leurs droits sociaux aux jeunes adultes
7. Instituer un référent unique pour l’accompagnement des personnes en détresse

Oser la fraternité
8. Mobiliser l’État, les collectivités et les associations dans une action collective
et coordonnée
9. Généraliser le principe de participation des personnes pauvres aux politiques
qui leur sont destinées
10. Fluidifier les échanges de données pour simplifier les procédures
11. Libérer les initiatives et promouvoir l’expérimentation
12. Systématiser l’évaluation des actions et des acteurs

« Ce qu’il y a de scandaleux dans le scandale, c’est qu’on s’y habitue. » Simone de Beauvoir

En savoir plus :
http://www.senat.fr/espace_presse/actualites/201402/quelles_pistes_pour_enrayer_le_cycle_de_la_pauvrete.html

Contact(s) presse :