Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

La commission d’enquête sur la gestion des conséquences de l’incendie de l’usine Lubrizol entame ses travaux


Jeudi 17 octobre 2019

Le jeudi 17 octobre 2019, la commission d’enquête que le Sénat a constituée afin d’évaluer la gestion des conséquences environnementales, sanitaires et économiques de l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen a tenu sa première réunion. Elle a d’abord désigné son Bureau, ainsi composé :

- Président :

M. Hervé Maurey (UC - Eure)

- Rapporteures :

Mme Christine Bonfanti-Dossat (Les Républicains - Lot-et-Garonne)
Mme Nicole Bonnefoy
(SOCR - Charente)

- Vice-Présidents :

M. Jérôme Bignon (Les Indépendants - Somme)
Mme Céline Brulin (CRCE - Seine-Maritime)
Mme Françoise Cartron
(LaREM -Gironde)
M. Ronan Dantec (RDSE - Loire-Atlantique)
M. Jean François Husson
(Les Républicains - Meurthe-et-Moselle)
M. Jean-Claude Tissot
(SOCR - Loire)

En créant à l’unanimité une commission d’enquête sur la gestion des conséquences de l’incendie de l’usine Lubrizol, le Sénat a souhaité :

- se doter de tous les moyens juridiques possibles afin d’identifier les éventuelles failles dans la manière dont les services de l’État ont fait face à cet événement ;

- tirer tous les enseignements des conséquences sanitaires, environnementales et économiques de l’incendie, à court comme à long terme, à l’issue de ses investigations, sur le terrain comme en auditions publiques ;

- proposer, le cas échéant, des solutions concrètes d’amélioration des règles de prévention des accidents industriels et de gestion de ces événements.

La commission d’enquête entamera ses travaux dès la semaine prochaine :

- le mardi 22 octobre, elle procédera à l’audition de M. Eric Schnur, président du groupe Lubrizol, à l’occasion de son passage en France ;

- le jeudi 24 octobre, elle se rendra à Rouen afin de visiter le site de l’incendie et de prendre un premier contact avec les principales parties prenantes.

Comme l’a souligné le président de la commission Hervé Maurey : "en nous rendant sur place dès le démarrage de nos travaux, nous souhaitons recueillir les témoignages au plus près de l’incendie. Ce premier échange se poursuivra car la commission entendra prochainement toutes les personnes concernées par cet incident, aussi bien sur le plan sanitaire qu’environnemental ou économique, à court comme à long terme".

 

L’actualité de la commission d’enquête sur le site internet du Sénat : http://www.senat.fr/commission/enquete/incendie_de_lusine_lubrizol.html

Contact(s) presse :