Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Jean-Marie BOCKEL, président de la délégation aux collectivités territoriales, se félicite de la nomination du secrétaire général du comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation


Jeudi 24 octobre 2019

La nomination de M. Frédéric Rose est une bonne nouvelle. Comme mon communiqué du 15 octobre l'avait souligné, il était important que le pilotage des politiques de prévention de la délinquance et de la radicalisation soit assuré, dans un contexte qui reste menaçant.

Le parcours de M. Rose est un atout dans ses nouvelles fonctions : il connaît le terrain mais aussi les structures centrales de l’État, et son expérience variée, en tant qu’ancien magistrat mais aussi comme membre du corps préfectoral, lui sera utile. En effet, les politiques de prévention de la délinquance et de la radicalisation sont avant tout des politiques partenariales, qui doivent mobiliser l'ensemble des administrations nationales et locales.

La délégation du Sénat aux collectivités territoriales est évidemment disponible pour travailler avec M. Rose. La prévention de la délinquance et de la radicalisation implique en effet au premier chef les collectivités territoriales. Elle souhaitera l’entendre dans le cadre du travail de suivi de son rapport "Les collectivités territoriales et la prévention de la radicalisation" et de son cycle d'auditions consacré à l'ancrage territorial de la sécurité intérieure.

 

Contact(s) presse :