Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Lanceurs spatiaux : restaurer l’ambition spatiale européenne


Mercredi 20 novembre 2019

Le groupe de travail "Espace" du Sénat appelle à réinventer la politique des lanceurs spatiaux, à travers une préférence européenne et un assouplissement du principe du "retour géographique". Les sénateurs appellent le Gouvernement, en vue de la réunion ministérielle des 27-28 novembre de l’Agence spatiale européenne, à proposer à l’Europe spatiale une ambition renouvelée, autour d’un lanceur réutilisable, pour faire face à la concurrence.

Le 19 novembre, la commission des affaires économiques et la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat ont adopté le rapport du groupe de travail sur les lanceurs spatiaux, co-présidé par Sophie PRIMAS et Jean-Marie BOCKEL.

Sophie PRIMAS, également présidente de la commission des affaires économiques, a rappelé que "si l’Europe a été pionnière du spatial commercial avec Ariane, cette réussite est aujourd’hui largement challengée face à une concurrence féroce et des conditions de marché incertaines : la responsabilité des ministres participant au Conseil de l’Agence spatiale européenne des 27 et 28 novembre est donc de prendre les décisions qui garantissent notre indépendance d’accès à l’espace à court, moyen et long terme".

Selon Jean-Marie BOCKEL, "L’Europe doit développer son lanceur réutilisable ! Évitons la concurrence fratricide en Europe : notre marché institutionnel, d’une profondeur limitée, ne le permet pas !".

Christian CAMBON, président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, a souligné "L’indépendance d’accès à l’espace est la condition de notre souveraineté et un enjeu stratégique pour nos armées, dans le contexte de militarisation de l’espace. C’est pourquoi nous devons être particulièrement vigilants et exigeants sur les programmes de développement de nouveaux lanceurs".

 

 

La commission des affaires économiques est présidée par Mme Sophie Primas (Les Républicains – Yvelines).
La commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées est présidée par
M. Christian Cambon (Les Républicains – Val-de-Marne).
Jean-Marie Bockel (UC – Haut-Rhin), membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, co-préside le groupe de travail sur l’Espace avec Mme Sophie Primas.
Consulter la synthèse du rapport :
http://www.senat.fr/notice-rapport/2019/r19-131-notice.html
Le rapport sera prochainement disponible sur cette même page.

 

 

Contact(s) presse :