Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Recherche et innovation : clef pour sortir de la crise selon la Commissaire européenne, entendue au Sénat


Vendredi 5 juin 2020

À l’approche des premiers essais cliniques européens sur les vaccins, la commission des affaires européennes du Sénat a entendu par visioconférence, jeudi 4 juin 2020, Mme Mariya Gabriel, commissaire européenne à l’Innovation, à la Recherche, à la Culture et à l’Éducation.

Interrogée sur la réponse de l’Union à la crise, cette dernière s’est félicitée de sa réactivité, rappelant que le premier appel à projets de recherche d’urgence avait été lancé dès le mois de janvier, l’un des projets sélectionnés ayant déjà débouché sur une autorisation de mise sur le marché d’un nouveau test diagnostic. Au total, l’Union s’est engagée à consacrer plus d’un milliard d’euros à la recherche contre le virus et se positionne comme coordinatrice de la réponse mondiale à l’épidémie.

Plus largement, la commissaire estime que la crise a démontré la capacité d’innovation des start-ups et PME européennes. À cet égard, Jean Bizet a salué la promotion par l’Union européenne du "principe d’innovation", qu’il voit comme juste pendant du principe de précaution, et déploré que le projet de brevet unitaire européen ait été récemment mis à l’arrêt par une décision de la Cour constitutionnelle fédérale allemande, alors que sa mise en œuvre faciliterait grandement l’innovation en Europe.

La commissaire s’est dite convaincue que la science, l’innovation et l’éducation sont les clefs pour sortir de la crise, soulignant notamment l’attention portée, dans le futur programme-cadre Horizon Europe, au « passage à l’échelle » des entreprises innovantes mais aussi la priorité accordée à des projets susceptibles d’améliorer concrètement la vie des citoyens dans des domaines aussi cruciaux que la lutte contre le cancer, la qualité des eaux ou l’amélioration de l’agriculture. L’augmentation massive du budget d’Horizon Europe proposée par la Commission dans le cadre du plan de relance (+ 40 %) prouve que l’Europe est "à la hauteur des enjeux".

À la suite des récentes polémiques sur l’apparente incapacité des États européens à développer des applications de traçage des données indépendantes des solutions américaines ou sur la disponibilité en Europe des futurs vaccins contre le coronavirus, le président Bizet a également insisté sur le caractère stratégique de la recherche pour la souveraineté européenne : sans méconnaître la fécondité des coopérations scientifiques, il a appelé l’Europe à ne pas céder à la naïveté, faisant sien le credo de la commissaire pour une recherche "ouverte autant que possible, fermée autant que nécessaire".

Interrogée enfin par les sénateurs sur l’action de l’Union dans le domaine de la culture, la commissaire bulgare, par ailleurs parfaitement francophone, s’est présentée comme la meilleure alliée de la France pour continuer à promouvoir la protection des droits d’auteur et du secteur audiovisuel européen et a souligné son engagement en faveur du tourisme culturel.

Jean Bizet (Les Républicains - Manche) est président de la commission des affaires européennes du Sénat. http://www.senat.fr/europe/broch.html

L’activité du Sénat se déroule dans le strict respect des conditions sanitaires dictées par la nécessité d’enrayer la pandémie du Covid-19.

Contact(s) presse :