Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Soutien des entreprises françaises à l’étranger (EFE) : la délégation sénatoriale aux entreprises a tiré utilement la sonnette d’alarme !


Jeudi 26 novembre 2020

Poursuivant ses travaux menés à l’initiative de Jacky Deromedi (LR – Français établis hors de France), la délégation sénatoriale aux entreprises a organisé une nouvelle table ronde consacrée à la situation des entreprises françaises, notamment de petite ou moyenne taille, implantées à l’étranger.

Les acteurs auditionnés, représentant la direction générale du Trésor, Business France, Bpifrance ou encore Proparco, ont tous salué l’action de la délégation aux entreprises qui a permis de tirer la sonnette d’alarme : "Merci de vous emparer de ce sujet". Tout en rappelant l’ensemble des mesures existantes en faveur de l’export et des flux internationaux générés par des entreprises françaises, ils ont reconnu que "les EFE ne faisaient pas partie de notre champ de réflexion du début de la crise, nous ne disposions pas de dispositif adapté".

Les acteurs présents ont également confirmé la nécessité de trouver de nouvelles solutions face aux contraintes légales liées à leurs missions et champs d’action, aux carences statistiques et à une ingénierie financière inadaptée aux cas des EFE : "Identifier, adapter, innover", tout en renforçant le lien des entreprises exportatrices, déjà soutenues, avec les EFE.

Pour Serge Babary (LR – Indre-et-Loire), président de la délégation aux entreprises du Sénat, " nous devons impérativement continuer à avancer tous ensemble sur ce sujet délicat mais essentiel pour le commerce extérieur de la France". Devant l’absence de réponse immédiate, Jacky Deromedi, rapporteur de la délégation, a conclu : "Nous n’allons pas baisser les bras car ce n’est pas dans notre habitude !".

La délégation attend les résultats de son enquête auprès des ambassades de France en Allemagne, Italie, Suède, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, afin de produire une analyse comparée des mesures réservées aux entreprises de ces différents voisins européens implantées à l’étranger. La prochaine étape, avant la présentation des conclusions de cette mission "flash" d’ici la fin de l’année, sera l’audition de Franck Riester, ministre délégué chargé du commerce extérieur et de l’attractivité auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, à une date qui sera prochainement indiquée sur le site internet de la délégation :
www.senat.fr/commission/entreprises/index.html

L'activité du Sénat se déroule dans le strict respect des conditions sanitaires dictées par la nécessité d'enrayer la pandémie de COVID-19.

    Contact(s) presse :