Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Terrorisme au Sahel : débat au Sénat le 9 février prochain


Mardi 29 décembre 2020

Le Président de la commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat, Christian Cambon, rend hommage, au nom de tous les membres de la commission, aux trois soldats du 1er régiment de chasseurs tués hier au Mali, dans la région d’Hombori.

"Je salue le courage et l’engagement de ces trois jeunes soldats, tombés dans une région à la confluence des différents groupes jihadistes. Ils ont notre admiration et notre gratitude. Nos pensées vont à leurs familles, ainsi qu’à leurs frères d’armes, et en particulier à leurs camarades du 1er régiment de chasseurs de Thierville-sur-Meuse durement éprouvé", a déclaré Christian Cambon.

"Mais le rôle du Parlement ne peut se limiter à constater et déplorer les pertes successives de nos soldats admirables. Il est aussi d’engager le débat sur les perspectives de cette opération. J’observe d’une part que les conditions politiques au Mali ont considérablement changé depuis 2013, et d’autre part tout le monde sait que la solution ne pourra pas être seulement militaire. C’est pourquoi j’ai demandé au Président du Sénat, qui en a accepté le principe, que nous puissions avoir un débat en séance publique avec le Gouvernement sur ce sujet le 9 février. Nous avons besoin de savoir ce que le Gouvernement compte faire, et avec quelles perspectives de succès", a-t-il ajouté.

La commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat a engagé depuis le début 2020 un cycle d’auditions sur l’opération Barkhane, qui se conclura par l’audition de la ministre des armées le 20 janvier 2021, et un débat en séance publique le 9 février.


 

Christian CAMBON (Les Républicains - Val-de-Marne) est président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées.

 

Contact(s) presse :