Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Stratégie industrielle et commerciale de la France : pour François Bayrou : « nous nous sommes gravement trompés ! »


Jeudi 6 janvier 2022

Dans le cadre de ses travaux sur les difficultés des ETI et PME en matière de commerce extérieur, la Délégation sénatoriale aux entreprises  a auditionné François Bayrou, Haut-Commissaire au Plan. Son rapport « Reconquête de l’appareil productif : la bataille du commerce extérieur » souligne, en effet, la place centrale de la crise de l’appareil productif français, qui résulte de choix idéologiques ayant déclassé notre pays. Une « conscience publique » doit se forger autour du « projet de reconquête » et de l’affirmation d’un patriotisme économique. La simple comparaison de l’excédent commercial de l’Allemagne (200 à 250 milliards) avec le déficit français (75 à 90 milliards d’euros) met en évidence les conséquences d’une stratégie de désindustrialisation néfaste. Une prise de conscience par l’opinion publique est nécessaire car la question de l’acceptabilité de l’industrialisation est encore aujourd’hui un frein dans notre pays.

Par ailleurs, plusieurs autres sujets ont été évoqués lors du débat avec les sénateurs : les conséquences de notre droit de la commande publique, la problématique des compétences en matière de commerce international, la compétitivité hors coût, la force de frappe juridique et judiciaire dont se dotent certains pays, ou encore la transmission d’entreprises.

Pour Serge Babary, Président de la Délégation aux entreprises, « avec le commerce extérieur le sujet de la transmission d’entreprises, est en effet plus que jamais d’actualité car il est l’un des éléments constitutifs de notre indépendance économique ». Pour lutter contre les entreprises qui se font racheter par des investisseurs étrangers dans une pure logique de captation de brevets et de savoir-faire, sans considération de la pérennité de l’entreprise elle-même ou de l’emploi , la Délégation va lancer des travaux de suivi de son rapport de 2017.

Une première table ronde est prévue le 27 janvier prochain.

Ont été nommés rapporteurs sur ce sujet ce matin : Michel Canévet (UC – Finistère), Rémi Cardon (SER – Somme) et Olivier Rietmann (Les Républicains – Haute-Saône).

 

 


Serge Babary (Les Républicains - Indre-et-Loire) est président de la Délégation.

Les rapporteurs de la mission d’information sur les difficultés des ETI et PME en matière de commerce extérieur sont Florence Blatrix Contat (SER – Ain), Jean Hingray (UC – Vosges) et Vincent Segouin (LR – Orne).

Consulter tous les travaux de la délégation :

http://www.senat.fr/commission/entreprises/index.html

#EntreprisesSénat

 

 

Contact(s) presse :