Allez au contenu, Allez à la navigation

Quotas laitiers en zone de montagne

8e législature

Question écrite n° 05107 de M. Marcel Bony (Puy-de-Dôme - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 19/03/1987 - page 394

M.Marcel Bony appelle l'attention de M. le ministre de l'agriculture sur les conditions d'application des quotas laitiers en zone de montagne. Les nouvelles mesures rendues publiques le 4 mars dernier ne peuvent qu'inquiéter d'avantage encore les producteurs de lait du Massif central, particulièrement touchés par le versement de pénalités. Les problèmes de conversion qui vont se poser en raison de la limitation de la production sont presque insolubles dans la majeur partie d'un département comme le Puy-de-Dôme : l'altitude, le relief, le sol, le climat, la taille des exploitations interdisent de nombreuses productions. Il lui rappelle qu'il n'a pu obtenir de sa part la confirmation ni l'infirmation de l'annonce de la suppression des quotas laitiers en zone de montagne faite par M. Valéry Giscard-d'Estaing courant 1986. En conséquence, il souhaiterait qu'il lui soit fait une réponse très claire sur ce point en précisant s'il a été envisagé d'autoriser l'accroissement de la production laitière en montagne et de ne pas y appliquer les réductions de références décidées par la C.E.E. Il lui demande, en outre, quelle va être l'attitude du gouvernement face à la politique d'installation des jeunes en production laitière et comment vont pouvoir être aidés ceux qui sont déjà en activité avec un plan de développement incompatible avec les mesures de réduction annoncées.



La question est caduque