Allez au contenu, Allez à la navigation

Maintien de l'usage de la langue française au Liban

8e législature

Question écrite n° 08162 de M. Marc Lauriol (Yvelines - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 22/10/1987 - page 1659

M.Marc Lauriol rappelle à Mme le secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, chargé de la francophonie, les initiatives privées courageuses qui se manifestent au Moyen-Orient, et notamment au Liban, pour maintenir l'usage de la langue française. Des maisons d'édition prennent en charge la publication d'ouvrages en langue française écrits le plus souvent par des auteurs libanais bilingues. Mais réduites à leurs propres ressources, subissant les conséquences de l'insécurité, ces entreprises voient leur existence menacée et lancent en France des appels au secours mais ne cachent pas que c'est, actuellement, au Québec qu'elles trouvent le plus d'écho. Il lui demande donc ce que le Gouvernement fait et envisage de faire pour que la France, de concert avec le Québec, prenne la part qui doit lui revenir dans la survie voire dans l'expansion de la langue française au Liban et au Proche-Orient où notre pays et notre culture ont, depuis des siècles, occupé une place de choix.



La question est caduque