Allez au contenu, Allez à la navigation

Construction du nouveau lycée de Kourou (Guyane)

8e législature

Question écrite n° 08444 de M. Raymond Tarcy (Guyane - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 05/11/1987 - page 1740

Le retard constaté dans la construction du nouveau lycée de Kourou ne manque pas d'inquiéter le conseil régional et le conseil général de la Guyane. En effet, les locaux de l'actuel collège de Kourou prévus pour 600 élèves et qui accueillent encore les élèves du lycée ont dû accepter 1 100 élèves à la rentrée de septembre 1987... une partie des préaux ayant dû être aménagé en salles de cours. Cette situation entraîne, outre les difficultés d'accueil avec leurs conséquences, celles liées à la mise en oeuvre d'une pédagogie de rénovation indispensable pour des enfants issus d'horizons et de niveaux tellement différents. Pour que chacun de ces élèves trouve les conditions indispensables à son épanouissement, il importe que soit rapidement achevée la construction du nouveau lycée. M.Raymond Tarcy appelle l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur les difficultés majeures que rencontreront les chefs d'établissement secondaires de Kourou si une tranche fonctionnelle suffisamment importante n'est pas réalisée dans la construction du nouveau lycée de Kourou pour la rentrée de septembre 1988.



Réponse du ministère : Éducation

publiée dans le JO Sénat du 31/12/1987 - page 2045

Réponse. -L'opération de construction du lycée polyvalent de Kourou, commencée antérieurement au 31 décembre 1985, entre dans le cadre des dispositions transitoires prévues par le décret n° 85-838 du 6 août 1985. Son financement est donc assuré par le préfet de région et le directeur départemental de l'équipement est responsable du suivi du chantier. Des informations recueillies auprès de ce dernier, il ressort que l'entreprise générale titulaire du marché de travaux ayant fait faillite, le chantier a subi une interruption de trois mois. Il a donc été nécessaire de lancer un nouvel appel d'offres dont les plis seront ouverts le 1er décembre 1987. Toutes mesures utiles ont été prises pour que les travaux reprennent dès le début de l'année 1988. La tranche de travaux non terminée en 1987 sera cumulée avec celle de 1988, ce qui devrait permettre l'ouverture, à la prochaine rentrée scolaire, du bâtiment administration, de six logements de fonction ainsi que de deux
bâtiments d'enseignement. L'opération devrait être achevée en 1989.