Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des lycées de Seine-Saint-Denis

8e législature

Question écrite n° 08493 de Mme Danielle Bidard-Reydet (Seine-Saint-Denis - C)

publiée dans le JO Sénat du 12/11/1987 - page 1785

MmDanielle Bidard-Reydet attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur la situation dans les lycées de Seine-Saint-Denis. 25 p. 100 d'une classe d'âge entrent au lycée. Ils se retrouvent, à cette rentrée, à trente-six en moyenne en seconde, plus de trente en première et trente-cinq en terminale. La réussite au baccalauréat dans le département correspond, cette année, à 15 p. 100 d'une classe d'âge. Les classes surchargées, la vétusté, voire parfois le délabrement des établissements sont un handicap à une formation de qualité (le plafond de la salle des professeurs du lycée de Villemonble s'est écroulé). La dernière décision de construction d'un lycée dans le département remonte à 1980 et rien n'est prévu au cours des cinq années à venir. L'objectif d'amener 80 p. 100 des jeunes d'une classe d'âge au niveau du baccalauréat et de doubler le nombre des étudiants d'ici à l'an 2000 implique des mesures sérieuses dès maintenant. En conséquence e, elle lui demande quelles dispositions il compte prendre pour créer les conditions d'une réduction de l'échec scolaire dans les lycées et quel est le montant des crédits qui seront transférés par son ministère au conseil régional d'Ile-de-France afin que la rénovation, l'entretien et la construction de lycées puissent être entrepris en Seine-Saint-Denis.



La question est caduque