Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des retraités civils et militaires

8e législature

Question écrite n° 08974 de M. François Autain (Loire-Atlantique - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 17/12/1987 - page 1951

M. François Autain attire l'attention de M. le ministre des affaires sociales et de l'emploi sur la situation des retraités civils et militaires. La section départementale de Loire-Atlantique réunie en assemblée générale, en octobre dernier, souhaite que la mensualisation des pensions soit appliquée à tous les retraités, dès 1988 ; elle réclame le rattrapage, puis le maintien du pouvoir d'achat des retraités ; enfin, elle insiste sur une revalorisation du taux de la pension de reversion. Ces revendications semblant légitimes, il lui demande quelles dispositions il compte prendre pour assurer ces retraités d'une bonne protection sociale.

Transmise au ministère : Budget



Réponse du ministère : Budget

publiée dans le JO Sénat du 04/02/1988 - page 149

Réponse. -Dans le cadre de l'engagement qu'il avait pris, le Gouvernement vient de procéder à la mensualisation des pensions des 346 000 retraités non encore mensualisés, répartis dans les dix départements suivants : Alpes-de-Haute-Provence, Bouches-du-Rhône, Hautes-Alpes, Paris, Seine-et-Marne, Vaucluse, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne. Cette mesure a pris effet à compter du 1er décembre 1987. Cette décision, qui a permis - au prix d'un effort sans précédent - d'achever dès 1987 la généralisation du paiement mensuel des pensions de l'Etat, répond donc pleinement aux préoccupations exprimées par l'honorable parlementaire.