Allez au contenu, Allez à la navigation

Projet de modification du circuit de piste de l'aérodrome de Saint-Cyr

10e législature

Question écrite n° 14259 de M. Nicolas About (Yvelines - RI)

publiée dans le JO Sénat du 07/03/1996 - page 505

M. Nicolas About attire l'attention de Mme le secrétaire d'Etat aux transports sur le projet de modification du circuit de piste de l'aérodrome de Saint-Cyr. Ce projet prévoit, en effet, l'élargissement notable du futur circuit des avions au nord et à l'ouest du parcours existant. Le rapprochement notable du futur circuit avec les zones habitées de plusieurs communes, représentant plus de 40 000 habitants, rendra à l'évidence plus sensibles encore les nuisances sonores entraînées par un tel équipement. Plus grave encore, le projet comporte la construction d'un circuit d'entraînement d'hélicoptères. En outre, il apparaît que ces projets induiraient, contrairement aux revendications exprimées par les riverains depuis de nombreuses années, une extension du trafic de cet aérodrome. Or ce projet d'extension a été élaboré en totale opposition avec l'esprit de protection du projet de classement de la plaine de Versailles. Il lui demande, en conséquence, s'il ne serait pas possible de surseoir à toute décision concernant ce projet, afin d'organiser une large consultation des riverains et des élus et d'attendre les conclusions définitives du projet de classement de la plaine de Versailles, actuellement à l'étude.



Réponse du ministère : Transports

publiée dans le JO Sénat du 11/07/1996 - page 1766

Réponse. - La modification des trajectoires utilisées par les usagers de l'aérodrome de Saint-Cyr-l'Ecole a fait l'objet de travaux récents. C'est ainsi que, lors de la séance de la commission consultative de l'environnement de l'aérodrome de Saint-Cyr-l'Ecole du 14 novembre 1995, le préfet des Yvelines a demandé la création d'un groupe de travail réunissant des élus des communes environnantes, des représentants des usagers de la plate-forme et des représentants d'Aéroports de Paris, afin d'examiner les circuits que doivent emprunter les avions et les hélicoptères de l'aérodrome de Saint-Cyr et de proposer des modifications susceptibles d'améliorer la situation actuelle pour les riverains sans entraîner de pénalisation trop forte pour les usagers. Le rapport de ce groupe de travail, qui propose plusieurs aménagements du circuit de piste des avions et des circuits d'entraînement pour les hélicoptères basés, a été présenté à la réunion de la commission consultative de l'environnement le 29 mars 1996. Il fait l'objet d'un complément d'étude demandé par une majorité des membres de cette dernière. Aucune modification des procédures existantes ne sera mise en oeuvre sans un avis favorable de cette instance au sein de laquelle siège l'ensemble des parties concernées.