Allez au contenu, Allez à la navigation

Avenir du serveur Web du ministère de l'industrie

10e législature

Question écrite n° 14372 de M. Jean-Marie Rausch (Moselle - RDSE)

publiée dans le JO Sénat du 07/03/1996 - page 501

M. Jean-Marie Rausch attire l'attention de M. le ministre de l'industrie, de la poste et des télécommunications sur l'avenir du serveur Web du ministère de l'industrie qui porte le nom d'Adminet. En effet, il semble maintenant assuré que ce serveur, qui ne fonctionne plus depuis le vendredi 1er mars, soit menacé de fermeture définitive pour des raisons inconnues. Il lui demande de bien vouloir faire le point sur l'exploitation de ce serveur qui relève de son autorité et dont la qualité faisait de celui-ci un outil remarquable, tant au plan national qu'international, en matière de documentation administrative, politique et parlementaire et que l'on ne retrouve ni en qualité ni en rapidité dans aucune autre serveur français. Ce serveur faisait également une place importante aux renseignements concernant des régions, des départements et des villes française.



Réponse du ministère : Industrie

publiée dans le JO Sénat du 06/06/1996 - page 1394

Réponse. - Adminet est un serveur Internet qui a été développé à l'Ecole des mines de Paris, établissement placé sous la tutelle du ministre de l'industrie, de la poste et des télécommunications. Cette école a confirmé, à cette occasion, sa maîtrise des technologies de pointe. La mise au point de ce serveur a fait appel à des méthodes originales de constitution de fichiers et de mise à jour des données. Le serveur, offrant une information claire et à jour pour un coût très limité sur l'administration française, a connu un immense succès, entrant notamment pour un certain temps dans le cercle des serveurs Internet les plus consultés au monde. Le serveur a également reçu un accueil très favorable dans la presse spécialisée du multimédia. Adminet contenait une rubrique, dont l'intitulé, " Journal officiel électronique ", pouvait laisser penser à ceux qui interrogeaient cette rubrique qu'il s'agissait d'un service public et que les textes qui y figuraient présentaient toutes les garanties requises. Aussi, afin de prévenir une confusion préjudiciable aussi bien aux usagers qu'aux services de l'Etat, il a été demandé au concepteur d'Adminet de donner un autre nom à cette rubrique à la faveur d'un changement d'adresse du serveur qui a pu occasionner une interruption momentanée du site. L'ingénieur à l'origine de ce projet novateur s'est vu confier la conception et le développement du nouveau serveur Internet du ministère de l'industrie, Evariste-Innovation Plus, entièrement dédié à l'innovation technologique au service des PMI, lancé le 10 avril dernier.