Allez au contenu, Allez à la navigation

Distribution du courrier dans le département du Nord

10e législature

Question écrite n° 15632 de M. Ivan Renar (Nord - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 16/05/1996 - page 1174

M. Ivan Renar attire l'attention de M. le ministre délégué à la poste, aux télécommunications et à l'espace sur la situation de la distribution du courrier dans le département du Nord. Il apparaît que les vacances d'emploi pour le métier de facteur sont, dans ce département, supérieures à 50 postes. Or aucun concours visant à pourvoir ces vacances n'est organisé, essentiellement, semble-t-il, pour des raisons de coût d'organisation. Il lui demande donc de bien vouloir lui confirmer ces chiffres et lui préciser dans quel délai la direction de La Poste compte organiser les épreuves nécessaires pour le recrutement, permettant ainsi d'améliorer, même de manière minime mais symbolique, la situation de l'emploi dans la région.



Réponse du ministère : Poste

publiée dans le JO Sénat du 04/07/1996 - page 1683

Réponse. - Il est exact qu'une cinquantaine d'emplois de facteur étaient vacants à la fin de l'année 1995 dans le département du Nord, principalement dans les établissements de la communauté urbaine de Lille. Cependant, La Poste a pris des dispositions pour combler ces emplois en privilégiant les mouvements internes et les recrutements sociaux, avant de faire appel à des recrutements externes. Ainsi, un certain nombre d'agents de la région d'Ile-de-France qui le souhaitaient ont pu être mutés dans le département du Nord. La Poste a également poursuivi sa politique en faveur des jeunes en recrutant des apprentis et en mettant en oeuvre une procédure de réinsertion de personnels en difficulté. Ces différentes mesures, auxquelles il faut ajouter des affectations d'agents qui exercent actuellement leurs fonctions dans certains services en cours de restructuration, doivent permettre de combler, dans les meilleurs délais, l'ensemble des postes du département.