Allez au contenu, Allez à la navigation

Mission relative à l'énergie

10e législature

Question écrite n° 16260 de M. Serge Mathieu (Rhône - RI)

publiée dans le JO Sénat du 27/06/1996 - page 1568

M. Serge Mathieu demande à M. le ministre de l'industrie, de la poste et des télécommunications de lui préciser la nature, les perspectives et les échéances de la mission relative à l'énergie qu'il a confiée à l'ancien président d'EDF (5 février 1996) afin d'examiner le développement des relations industrielles, énergétiques et économiques de la France avec les pays de la péninsule arabique.



Réponse du ministère : Industrie

publiée dans le JO Sénat du 29/08/1996 - page 2237

Réponse. - Le Gouvernement attache une grande importance aux relations industrielles, énergétiques et économiques entre la France et les pays de la péninsule arabique tant en ce qui concerne la sécurité de nos approvisionnements en hydrocarbures que notre présence industrielle dans cette zone. A ces préoccupations, s'ajoutent des considérations de nature environnementale souvent ressenties par les pays du Golfe comme une sorte de " pétrophobie ". Dans cette perspective, M. Ménage a été chargé d'examiner un certain nombre de points tels que la préoccupation croissante de ces pays à l'égard des politiques occidentales de maîtrise ou de taxation de l'énergie, la fermeture pour les compagnies occidentales de l'accès aux réserves de certains d'entre eux et la concurrence accrue entre pays occidentaux dans cette zone. Il a également semblé nécessaire d'apprécier au mieux les positions des responsables de ces pays et d'évaluer les éventuelles conséquences du dialogue Union européenne-Conseil de coopération du Golfe. Les éléments du rapport intermédiaire récemment remis par M. Ménage font d'ores et déjà l'objet d'un examen attentif.