Allez au contenu, Allez à la navigation

Insuffisance des structures et services d'hébergement des personnes âgées en Guadeloupe

10e législature

Question écrite n° 18453 de M. Dominique Larifla (Guadeloupe - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 31/10/1996 - page 2824

M. Dominique Larifla attire l'attention de M. le ministre délégué à l'outre-mer sur l'insuffisance des structures et services d'hébergement de la population des personnes âgées en Guadeloupe. Bien que la carte sanitaire et le schéma régional d'organisation des soins de longue durée ne soient pas officiellement arrêtés, il existe un schéma de l'action sociale et médico-sociale en faveur des personnes âgées. Il en ressort que les structures et services pour personnes âgées disposent aujourd'hui de 1 415 places autorisées pour 1 040 installées. Le taux moyen d'équipement national est de 167 places pour 1 000 personnes de 75 ans et plus. L'application de cet indice d'équipement à la population des personnes âgées de 75 ans et plus de la Guadeloupe (soit 14 788 167,4/100) permet de chiffrer à 2 475 les places théoriquement nécessaires ; d'où le constat d'un écart important des besoins par rapport à l'existant : le déficit théorique en places d'hébergement et services autorisés : 1 060 places ; le déficit théorique en places installées : 1 435. L'effort réalisé par la collectivité départementale pour satisfaire une partie des besoins de la population est très important (150 MF par an). Ses moyens actuels ne lui permettant plus d'y faire face. Aujourd'hui, sept structures représentant 179 lits ne peuvent ouvrir ou fonctionner normalement du fait de l'impossibilité pour le département de leur apporter une contribution financière. Face à une telle situation préjudiciable aux intérêts de cette catégorie sociale, il aimerait connaître les mesures que le Gouvernement envisage de prendre pour permettre, dans ce contexte d'égalité sociale avec la métropole, à ces structures d'hébergement d'accueillir cette population défavorisée.

Transmise au ministère : Travail



La question est caduque