Allez au contenu, Allez à la navigation

Campagne de publicité concernant le carnet médical

10e législature

Question écrite n° 20172 de M. Serge Mathieu (Rhône - RI)

publiée dans le JO Sénat du 30/01/1997 - page 264

M. Serge Mathieu demande à M. le ministre du travail et des affaires sociales de lui préciser les raisons pour lesquelles il a estimé nécessaire d'entreprendre une vaste campagne de publicité (payante...), à l'égard du carnet médical qui, normalement, a déjà été adressé à chaque Français et dont la presse s'est largement fait l'écho, tant lors des débats parlementaires que lors de sa récente diffusion. Il lui demande de lui préciser, par ailleurs, le coût de cette campagne de publicité et sur quel crédit budgétaire s'est effectuée cette campagne publicitaire qui ne manque pas de susciter de nombreuses interrogations des institutions caritatives.



Réponse du ministère : Travail

publiée dans le JO Sénat du 29/05/1997 - page 1592

Réponse. - Le premier objectif du carnet de santé est de permettre l'amélioration du suivi médical de chacun. En effet, chaque patient pourra maintenant garder la trace de son passé médical dans un même document (date et motif des consultations, médicaments prescrits ou allergogènes, dates des vaccinations, radios et examens, hospitalisations...). Il permettra, en outre, une meilleure coordination des soins par le corps médical ; les informations pertinentes notées par chaque médecin amélioreront les conditions du suivi médical vers une pratique du juste soin et induiront une réduction des dépenses inutiles pour la santé des patients. Les modifications apportées par l'usage du carnet de santé aux relations habituelles entre les patients et les médecins requeraient une large campagne d'information. La campagne publicitaire pour le lancement du carnet de santé s'évalue dans l'ensemble à 25,79 millions de francs dont 18,70 millions de francs pour la campagne média et 7,09 millions de francs pour la campagne hors média. Cette dépense a été imputée sur les crédits du service de l'information et de la communication du ministère du travail et des affaires sociales - chapitre 34-98 article 20.