Allez au contenu, Allez à la navigation

Création d'un bac professionnel " traitement de l'eau " au lycée Laennec de Pont-l'Abbé (Finistère)

10e législature

Question écrite n° 20521 de M. Edouard Le Jeune (Finistère - UC)

publiée dans le JO Sénat du 13/02/1997 - page 428

M. Edouard Le Jeune attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur le souhait émis par les professeurs, les élèves et leurs parents, des lycées professionnel et général Laennec de Pont-l'Abbé (29), de créer au sein de l'établissement un bac professionnel " traitement de l'eau ". Celui-ci permettrait d'offrir aux élèves ayant obtenu leur brevet d'études professionnelles (BEP) des possibilités réelles de poursuite d'étude. Il lui demande, en conséquence, de bien vouloir lui faire connaître quelles sont ses intentions à ce sujet.



Réponse du ministère : Éducation

publiée dans le JO Sénat du 20/03/1997 - page 878

Réponse. - La création d'un baccalauréat professionnel traitement de l'eau suppose l'existence d'emplois suffisamment nombreux et permanents pour qu'elle ne soit pas une fausse solution pour des jeunes qui souhaitent poursuivre leurs études après un BEP, et qui peuvent d'ores et déjà le faire sur d'autres spécialités de baccalauréat professionnel. Par ailleurs, dans l'attente des résultats de l'étude en cours sur ce sujet, le recteur de l'académie de Rennes est disposé, si les professionnels de ce secteur d'activité le souhaitent, à étudier l'implantation d'une formation complémentaire d'initiative locale, qui permettrait de compléter les compétences acquises par les élèves, afin de faciliter leur insertion professionnelle.