Allez au contenu, Allez à la navigation

Diversification des activités du centre de recherche du Bouchet de la Société nationale des poudres et explosifs de Vert-le-Petit (Essonne)

10e législature

Question écrite n° 21483 de M. Jean-Luc Mélenchon (Essonne - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 27/03/1997 - page 922

M. Jean-Luc Mélenchon attire l'attention de M. le ministre de l'industrie, de la poste et des télécommunications sur la situation du centre de recherches du Bouchet de la Société nationale des poudres et explosifs (SNPE) situé à Vert-le-Petit (Essonne). Depuis quelques mois, ce centre est confronté à une forte diminution du volume des contrats confiés par le ministère de la défense via la délégation générale pour l'armement. Cette situation va inévitablement conduire à une nouvelle réduction des effectifs de ce centre-réduction, qui par un évident effet de seuil et du fait des synergies existant entre les chercheurs, remettrait en cause la capacité globale de recherche et d'innovation de l'entreprise. Il constate pourtant qu'une diversification des activités du centre est possible. En effet, compte tenu de la spécificité (réalisation de produits pyrotechniques, chimie de produits explosibles ou dangereux), compte tenu de ses moyens humains et matériels (200 chercheurs de haut niveau, matériel de très haute technologie), ce centre peut intensifier ses activités civiles et permettre ainsi à la France d'acquérir une position prépondérante sur des marchés aujourd'hui porteurs. Par le passé, des diversifications dans le domaine de la chimie, du médicament, des matériaux ont été couronnées de succès. Cette politique doit être étendue à d'autres secteurs. Mais une telle diversification n'est possible que si elle est soutenue par les ministères concernés. Aussi lui demande-t-il quelles dispositions il entend prendre pour permettre au centre de recherches du Bouchet de diversifier ses activités.

Transmise au ministère : Défense



La question est caduque