Allez au contenu, Allez à la navigation

Evolution de carrière au sein du corps des inspecteurs pédagogiques régionaux et inspecteurs d'académie

10e législature

Question écrite n° 21745 de M. Alfred Foy (Nord - NI)

publiée dans le JO Sénat du 10/04/1997 - page 1093

M. Alfred Foy attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur la situation du corps des inspecteurs pédagogiques régionaux (IPR) et inspecteurs d'académie (IA). Ces fonctionnaires ont subi une dévalorisation de fait, de leur carrière, au cours des vingt dernières années, alors que les personnels qu'ils encadrent ont bénéficié d'avantages conséquents. En effet, les calculs font apparaître qu'un agrégé du huitième échelon et un proviseur " promus " au rang d'IPR perdaient, le premier 120 000 francs sur le restant de sa carrière, le second 25 000 francs par an, alors qu'ils devaient effectuer une surcharge de travail. En conséquence, il souhaiterait savoir quelles mesures il envisage de prendre pour remédier à cette situation anormale.



La question est caduque