Allez au contenu, Allez à la navigation

Francophonie et développement du marché de l'information

10e législature

Question écrite n° 22077 de M. André Maman (Français établis hors de France - NI)

publiée dans le JO Sénat du 24/04/1997 - page 1247

M. André Maman appelle l'attention de Mme le secrétaire d'Etat chargée de la francophonie sur les chances offertes à la francophonie par le développement du marché de l'information. Il lui rappelle, en effet, qu'avec le développement actuel des autoroutes de l'information et du véritable marché de la communication qui l'accompagne, le français à l'occasion, unique, de figurer en bonne place parmi les langues les plus utilisées dans le monde. A cet égard, on peut se réjouir du fait que l'Agence de la francophonie ait initié plusieurs programmes très importants, et qui visent à promouvoir la coopération entre les nombreux pays francophones : en favorisant, par exemple, la création de centres de lecture et d'animation en milieu rural ; ou encore, en soutenant la production audiovisuelle, en aidant TV5 ; en développant l'utilisation d'Internet, véritable instrument de communication, par lequel les francophones ont la possibilité d'échanger informations et savoir-faire. En conséquence, compte tenu de l'importance croissante du marché de l'information, il lui demande de bien vouloir lui préciser le montant du budget que le Gouvernement entend allouer à une politique de la francophonie active, condition indispensable du maintien de la présence linguistique et culturelle française à l'étranger.



La question est caduque