Allez au contenu, Allez à la navigation

Implantation à Marcoule d'un laboratoire souterrain d'étude du stockage des déchets nucléaires

10e législature

Question écrite n° 22266 de M. Bernard Piras (Drôme - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 02/05/1997 - page 1337

M. Bernard Piras attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de la pêche et de l'alimentation sur les conséquences désastreuses de l'implantation à Marcoule d'un laboratoire souterrain d'étude du stockage des déchets ultimes de la filière nucléaire. Ce projet qui en est au stade de l'enquête publique, s'il était adopté, conduirait à la mise en place, non loin des vignobles, d'un laboratoire portant sur le nucléaire. Les viticulteurs du secteur sont très inquiets quant à la répercussion que pourrait avoir une telle structure, notamment en ce qui concerne l'image, auprès des consommateurs, des vins récoltés dans cette zone. Il lui demande s'il n'envisage pas d'intervenir pour éviter qu'une telle erreur soit commise.



La question est caduque