Allez au contenu, Allez à la navigation

Redevances audiovisuelles des établissements hôteliers

11e législature

Question écrite n° 00854 de M. Michel Doublet (Charente-Maritime - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 03/07/1997 - page 1777

M. Michel Doublet attire l'attention de M. le secrétaire d'Etat au budget sur la perception de la redevance audiovisuelle des établissements hôteliers. Le système d'abattement en vigueur bénéficie essentiellement aux hôtels de grande capacité, or, en France, le nombre moyen de chambres par hôtel est de vingt-neuf. Pour rétablir une égalité de traitement entre les différentes catégories d'hôtel, ne serait-il pas envisageable d'introduire l'abattement dès les premières chambres. En conséquence, il lui demande quelles mesures il compte mettre en oeuvre.



Réponse du ministère : Budget

publiée dans le JO Sénat du 18/12/1997 - page 3546

Réponse. - La mise en place d'un plan d'action en faveur de l'hôtellerie, comportant un ensemble de mesures visant à alléger les charges qui pèsent sur ce secteur, avait été envisagée par le précédent Gouvernement. Parmi celles-ci figurait l'adoption d'un nouveau barème de la redevance de l'audiovisuel. Ces travaux n'ont pas abouti. En effet, le conseil d'Etat avait formulé des objections sur un projet qui lui avait été soumis et de nouvelles modalités ont dû être étudiées. Par ailleurs, de fortes contraintes de financement pèsent sur le secteur public de l'audiovisuel. Des exonérations nombreuses grèvent ses ressources. Néanmoins, le Gouvernement étudie la mesure évoquée et les parlementaires ne manqueront pas d'être informés de la suite qui lui sera réservée.