Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des candidats admis sur les listes complémentaires des concours de recrutement des professeurs du second degré

11e législature

Question écrite n° 02935 de M. Roger Rigaudière (Cantal - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 25/09/1997 - page 2510

M. Roger Rigaudière attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie sur l'inquiétude des candidats admis sur les listes complémentaires de différents concours de recrutement des professeurs du second degré. En juin dernier, M. le ministre s'était engagé à réintégrer 5 000 postes supprimés dans le budget 97. En outre, au cours de sa conférence de presse du 2 septembre, il avait précisé que son ministère avait besoin d'emplois qualifiés. Alors que les jurys ont décidé de ne pas pourvoir près de 5 800 postes déjà budgétisés, les moins de 200 candidats encore sur les listes complémentaires n'ont pas été intégrés. Tout cela suscite l'incompréhension des membres du collectif national des " reçus-collés ". Dès lors, il lui demande quelles mesures il entend prendre pour clarifier cette situation.



Réponse du ministère : Éducation

publiée dans le JO Sénat du 18/12/1997 - page 3553

Réponse. - Compte tenu des besoins en enseignants en mathématiques qui se font jour dans les divers rectorats et conformément aux instructions données par le ministre, les élèves de la liste complémentaire du CAPES de mathématiques seront employés soit en remplacement, soit en soutien dans les établissements du territoire métropolitain ou outre-mer. En conséquence, les candidats restant inscrits sur les listes complémentaires du CAPES de 1997 ont été admis en qualité de professeur stagiaire dans les IUFM. Leur stage s'effectuera notamment dans les ZEP ou dans des établissements retenus comme prioritaires par les rectorats.