Allez au contenu, Allez à la navigation

Suppression d'un poste de rééducateur à l'école Adrien-Théry à Gonesse (Val-d'Oise)

11e législature

Question écrite n° 04713 de Mme Marie-Claude Beaudeau (Val-d'Oise - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 04/12/1997 - page 3353

Mme Marie-Claude Beaudeau attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie sur la suppression d'un poste de rééducateur - école Adrien-Théry à Gonesse (département du Val-d'Oise), s'accompagnant de la suppression d'un demi-poste de CLINEE (aide aux enfants non francophones). Elle lui fait remarquer que, du fait de l'urbanisation croissante du centre-ville, le nombre d'élèves augmente en valeur absolue sur le secteur d'intervention, comprenant six écoles maternelles et cinq écoles primaires. Ce secteur concernant certaines cités voit se poser, de façon croissante, le problème du mal-vivre, des difficultés quotidiennes des familles et des enfants. Les besoins en aide et soutien scolaires se révèlent de plus en plus nécessaires et justifient, non pas des suppressions de postes, mais plutôt la création d'un troisième groupe de réseau d'aides spécialisées sur la ville de Gonesse, pour le secteur concerné. Elle lui demande avec insistance les mesures qu'il envisage pour que les élèves en difficulté des onze écoles concernées, bien que non situées, ni en zone d'enseignement prioritaire (ZEP), ni en zone sensible, bénéficient désormais d'un réseau d'aides complet, efficace, décentralisé.



Réponse du ministère : Éducation

publiée dans le JO Sénat du 26/02/1998 - page 658

Réponse. - La configuration générale du réseau d'aides de la circonscription de Gonesse a été remaniée en 1996 pour une mise en oeuvre à la rentrée scolaire 1996-1997. L'objectif poursuivi est de rééquilibrer les aides pédagogiques spécialisées sur tout le territoire de la circonscription, compte tenu, entre autres, des besoins de son secteur Nord. Le réseau de Gonesse centre, dont fait partie l'école Adrien-Théry, est composé d'un psychologue scolaire, d'un enseignant spécialisé chargé de rééducation et d'un enseignant spécialisé chargé de l'enseignement et de l'aide pédagogique auprès des enfants en difficulté. Par ailleurs, une classe d'initiation fonctionne sur ce secteur. Elle couvre les besoins relatifs à l'aide aux enfants non francophones. Ce dispositif se révèle actuellement satisfaisant. L'inspecteur d'académie, directeur des services départementaux de l'éducation nationale du Val-d'Oise, procédera, cette année, à l'évaluation de cette nouvelle organisation des différentes aides apportées aux élèves de Gonesse. Une attention soutenue sera portée aux évolutions démographiques de ce secteur de la commune qui, si elles se confirment, seront examinées dans le cadre de la prochaine carte scolaire.