Allez au contenu, Allez à la navigation

Aménagement de la RN 17 dans le Val-d'Oise

11e législature

Question écrite n° 04889 de Mme Marie-Claude Beaudeau (Val-d'Oise - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 11/12/1997 - page 3428

Mme Marie-Claude Beaudeau attire l'attention de M. le ministre de l'équipement, des transports et du logement sur la nécessité de mise en conformité de la RN 17 dans la traversée du département du Val-d'Oise jusqu'à l'entrée en Seine-Saint-Denis au Bourget. Elle lui demande de lui confirmer le classement de cette voie en " route à grande vitesse ", les crédits affectés au budget de l'équipement, la nature des travaux jusqu'à ce jour n'étant toujours pas réalisés, la date à laquelle le chantier sera ouvert, ainsi que les limites du nouveau classement de la RN 17.



Réponse du ministère : Équipement

publiée dans le JO Sénat du 16/04/1998 - page 1261

Réponse. - L'aménagement de la route nationale 17 est l'un des projets du département du Val-d'Oise susceptible d'être retenu lors de la préparation du prochain contrat Etat-région. Afin d'améliorer l'accessibilité à la plate-forme aéroportuaire de Roissy, de favoriser le développement économique et urbain du secteur et de renforcer la sécurité routière, il a été décidé de programmer 3 millions de francs de crédits d'études sur deux opérations distinctes en 1998. La première concerne la mise en voie express de la RN 17 à deux fois deux voies entre la liaison Cergy-Roissy (Francilienne) et le boulevard intercommunal du Paris (BIP). Le projet consiste en la suppression des deux autoponts de la Talmouse et de la Patte-d'Oie de Gonesse, la réalisation de trois échangeurs à la Talmouse, au Thillay et avec le BIP, auxquels s'ajoute un passage supérieur au niveau de la Patte-d'Oie de Gonesse. Cet ensemble permettra la suppression de toutes les voies de tourne-à-gauche ainsi que la réalisation de bandes d'arrêt d'urgence. Le conseil général du Val-d'Oise, maître d'ouvrage de la dénivellation du carrefour de la Talmouse, devrait engager les travaux à la fin de l'année 1998. L'Etat participe à cette opération à hauteur de 10 MF. La deuxième opération consiste en une requalification urbaine de l'actuelle RN 17 dans la traversée des communes du Bourget, du Blanc-Mesnil, de Dugny en Seine-Saint-Denis et de Bonneuil-en-France dans le Val-d'Oise. Les études, pour cette opération qui couvre deux départements, vont débuter prochainement afin d'envisager l'inscription de ces travaux au XIIe Plan.