Allez au contenu, Allez à la navigation

Ecole nationale de la navigation maritime de Nantes

11e législature

Question écrite n° 09542 de M. Jacques Rocca Serra (Bouches-du-Rhône - UC)

publiée dans le JO Sénat du 09/07/1998 - page 2201

M. Jacques Rocca Serra appelle l'attention de M. le ministre de l'équipement, des transports et du logement sur le projet de suppression, à la rentrée prochaine, de la filière des officiers de 1re et 2e classe de la classe de la navigation maritime de l'Ecole nationale de la navigation maritime de Nantes. Une telle mesure entraînerait la suppression de l'ENMM de Nantes dans les deux ans à venir. Or les efforts de tous les acteurs ont permis de placer cette école au meilleur niveau national et international. Par ailleurs, le financement de l'école ne dépend que de 37 % des recettes de l'Etat et elle possède le meilleur taux d'autofinancement des quatre écoles de la marine marchande. Dans son domaine de compétence, elle est considérée comme la mieux équipée d'Europe et peut accueillir 390 élèves dont 120 en internat. En outre la moitié des postulants à une telle formation sont originaires du " Grand Ouest " de la France. Rapporteur pour avis du budget de la mer au Sénat (ports maritimes et marine marchande), il juge cette décision peu fondée en regard de la grande ambition maritime qui doit être celle de la France. Il lui demande en conséquence de vouloir bien lui préciser si le Gouvernement peut la rapporter, ou dans le cas contraire, de lui présenter des arguments valides pour la justifier.



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.