Allez au contenu, Allez à la navigation

Accès à la bibliothèque Sainte-Geneviève

11e législature

Question écrite n° 11995 de M. Jean Clouet (Val-de-Marne - RI)

publiée dans le JO Sénat du 12/11/1998 - page 3591

M. Jean Clouet attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie sur les déplorables conditions d'accès à la bibliothèque Sainte-Geneviève. Chaque matin et par tous les temps, une longue file d'étudiants doivent longuement attendre sur le trottoir et sans aucun abri avant de pouvoir pénétrer dans le bâtiment. Il lui demande s'il envisage de prendre des mesures pour mettre fin à une situation regrettable à tous égards.



Réponse du ministère : Éducation

publiée dans le JO Sénat du 07/01/1999 - page 29

Réponse. - A l'issue du passage de la commission de sécurité, diligentée en 1996 à l'initiative de la préfecture de police à la bibliothèque Sainte-Geneviève, il est apparu que le hall de celle-ci n'était pas en mesure d'accueillir la file d'attente des lecteurs, en raison notamment de l'insuffisance des issues de secours. De ce fait, si le fonctionnement du service au public s'est amélioré à l'intérieur des locaux grâce en particulier à l'informatisation, les conditions d'accueil à l'extérieur du bâtiment sont en revanche tout à fait préoccupantes. Le ministère de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie a entrepris une analyse approfondie de la situation des bibliothèques universitaires et interuniversitaires de Paris, qui se caractérisent à la fois par une offre insuffisante en places assises et par des problèmes de sécurité des bâtiments. Des initiatives seront prises à court et moyen terme, afin de pallier les inconvénients de la situation actuelle.