Allez au contenu, Allez à la navigation

Dépistage néonatal de la mucoviscidose

11e législature

Question écrite n° 15462 de Mme Marie-Claude Beaudeau (Val-d'Oise - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 08/04/1999 - page 1130

Mme Marie-Claude Beaudeau attire l'attention de M. le secrétaire d'Etat à la santé et à l'action sociale sur l'importance du dépistage néonatal de la mucoviscidose en France. Elle lui rappelle que le dépistage systématique avait été interrompu il y a une quinzaine d'années par manque de fiabilité de la méthode utilisée. Elle lui fait remarquer que depuis la nouvelle stratégie de dépistage a confirmé une certitude diagnostique nouvelle permettant de détecter 98 % des futurs petits malades (dosage du trypsinogène et analyse génétique). Elle lui fait également remarquer que le coût estimé d'un test de dépistage néonatal se monte à 12 francs, ce qui représente pour un dépistage systématique un budget annuel de l'ordre de 10 millions de francs. Cette mesure, si elle ne garantit pas une possibilité de guérison, permettrait une prise en charge des enfants avant l'installation des liaisons pulmonaires irréversibles, offrant une possibilité de réduire les risques de colonisation par le pyocyanique. Elle lui demande quelles mesures il envisage pour organiser et prévoir le financement du test de dépistage néonatal systématique de la mucoviscidose pour chaque nouveau-né.



La question est caduque