Allez au contenu, Allez à la navigation

Difficultés des centres de soins infirmiers

11e législature

Question écrite n° 30352 de M. Louis Souvet (Doubs - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 04/01/2001 - page 13

M. Louis Souvet attire l'attention de Mme le secrétaire d'Etat à la santé et aux handicapés sur les difficultés très importantes auxquelles sont confrontés les centres de soins infirmiers notamment du fait de la pénurie d'infirmières diplômées d'Etat. Se conjuguent avec cette pénurie des déficits financiers structurels : à titre indicatif, pour le département du Doubs le conseil d'administration de la fédération d'aide à domicile en milieu rural chiffre celui-ci à 424 000 francs pour l'exercice 2000 et à 446 000 francs au titre des prévisions pour 2001, sans y inclure le coût de la mise en oeuvre de la réduction du temps de travail. La fermeture des centres de soins infirmiers à Maiche et Damprichard (vingt et une communes desservies), Byans-sur-Doubs (six communes), Rougemont (trente communes) serait très préjudiciable pour les usagers en milieu rural. Il demande si le Gouvernement entend apporter des solutions à ce double problème de santé publique, à savoir les difficultés liées au recrutement ainsi que l'absence de moyens financiers suffisants.



La question est caduque