Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des militants associatifs

11e législature

Question écrite n° 31034 de Mme Marie-Claude Beaudeau (Val-d'Oise - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 08/02/2001 - page 459

Mme Marie-Claude Beaudeau attire l'attention de M. le Premier ministre sur la situation des militants associatifs. Elle lui fait observer que, alors que se fête cette année le centenaire de la loi de 1901, les militants des associations, femmes et hommes dont les activités bénévoles offrent un exemple frappant de citoyenneté active, rencontrent des obstacles de plus en plus importants pour assumer leur tâche. Manque de temps pour animer et se former, difficultés financières lorsqu'ils doivent prendre sur leur temps de travail : ce sont autant d'éléments qui accroissent la difficulté aujourd'hui de trouver des animateurs bénévoles. Elle lui fait remarquer que ceux-ci jouent pourtant, dans les quartiers difficiles notamment, un rôle fort positif pour la prévention autant que pour la cohésion sociale. Elle lui demande donc de lui préciser les mesures qu'il envisage de prendre pour que ces militants associatifs, acteurs de premier plan de la vie sociale et civique, puissent acquérir les moyens d'assumer leurs responsabilités dans des conditions optimales, la loi sur la réduction du temps de travail constituant un premier mais insuffisant pas dans ce sens.

Erratum : JO du 08/03/2001 p.854

Transmise au ministère : Emploi



La question est caduque