Allez au contenu, Allez à la navigation

Revalorisation des actes médicaux des chirurgiens-dentistes

11e législature

Question écrite n° 31236 de M. Jean-Marie Rausch (Moselle - RDSE)

publiée dans le JO Sénat du 15/02/2001 - page 556

M. Jean-Marie Rausch attire l'attention de Mme le ministre de l'emploi et de la solidarité sur la colère et le mécontentement des chirurgiens-dentistes face au strict encadrement des dépenses d'assurance maladie. L'amélioration de la nomenclature des soins conservateurs et la revalorisation des lettres-clés rencontrent peu d'échos favorables chez les chirurgiens-dentistes. De nouveaux actes doivent bien être introduits dans la nomenclature, mais ils provoqueront un bouleversement de la hiérarchie des actes, puisque leurs honoraires seront supérieurs à ceux d'actes plus difficiles. Quant à la valeur des lettres-clés, celle-ci a perdu près de 50 % en vingt ans. Or, parallèlement, les contraintes et les charges augmentent sans cesse et pèsent de plus en plus sur l'économie des cabinets dentaires. Aussi, il lui demande de prendre en compte le malaise de cette profession, à l'instar de l'ensemble des professions médicales, en revalorisant à leur juste valeur ces actes médicaux.



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.