Allez au contenu, Allez à la navigation

Formation et accès des jeunes à l'emploi

11e législature

Question écrite n° 31547 de M. André Maman (Français établis hors de France - UC)

publiée dans le JO Sénat du 01/03/2001 - page 705

M. André Maman appelle l'attention de Mme le ministre de l'emploi et de la solidarité sur le rapport " Jeunes et politiques publiques " du Commissariat général du Plan. Il souligne que, dans ce rapport, le commissariat s'intéresse aux difficultés des jeunes en matière de formation et d'accès à l'emploi. Considérant que l'allongement et la paupérisation de la jeunesse d'une part, et la précarité de l'emploi d'autre part, renforcent les inégalités sociales, le rapport propose la création d'un capital formation de vingt ans et la mise en place d'une allocation jeunesse, pour tout individu. Il ajoute que le Commissariat au Plan suggère la création d'une allocation d'un montant entre 1 200 et 1 800 francs, en contrepartie d'une formation et/ou d'un emploi, versées aux jeunes à partir de dix-huit ans. Cette dernière viendrait se substituer aux aides familiales pour grands enfants à charge. En conséquence, il lui demande de lui faire connaître la position de son ministère sur les propositions contenues dans ce rapport.



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.