Allez au contenu, Allez à la navigation

Passage des camions sous le tunnel du Mont-Blanc

11e législature

Question écrite n° 32280 de M. René Trégouët (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 29/03/2001 - page 1058

M. René Trégouët rappelle à l'attention de M. le ministre de l'équipement, des transports et du logement la réouverture à la circulation, y compris à celle des poids lourds, du tunnel du Mont-Blanc en septembre prochain. Devant l'insistance italienne, la commission intergouvernementale de contrôle, qui s'occupe de ce dossier, a prévu de réguler le trafic des poids lourds dans le tunnel, et non de l'interdire. De nombreuses voix s'élèvent en effet dans le sens d'un blocus total de la circulation des camions côté français. La commission intergouvernementale semble exiger une certaine forme de contingentement de ce trafic (distances de sécurité, vitesse maximum, etc.) ce qui provoque l'opposition de l'Italie. Le syndicat de chauffeurs routiers italiens refuse d'imaginer ce type de contingentement. La situation risque de se bloquer très rapidement avec des conséquences très importantes car la moitié du trafic entre la France et l'Italie est assurée par ce tunnel. Il lui demande donc de bien vouloir lui rappeler la position précise du gouvernement dans ce dossier, et la façon dont il entend la faire accepter par nos amis italiens.



La question est caduque