Allez au contenu, Allez à la navigation

Développement du multimédia et d'Internet dans les centres culturels et de coopération linguistique français à l'étranger

11e législature

Question écrite n° 32399 de M. André Ferrand (Français établis hors de France - RI)

publiée dans le JO Sénat du 05/04/2001 - page 1118

M. André Ferrand attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères sur le développement du multimédia et d'Internet dans les centres culturels et de coopération linguistique français à l'étranger. Dans le cadre du programme d'action gouvernemental pour la société d'information (PAGSI), d'ambitieux programmes de connexion des administrations à Internet ont été présentés afin d'offrir par ce biais un meilleur service aux usagers. Les bibliothèques des centres culturels français à l'étranger, surtout des plus petits d'entre eux, offrent aujourd'hui au public francophone une documentation limitée par rapport à ses attentes, en raison notamment de budgets d'acquisition d'ouvrages qui restent modestes. La connexion à Internet d'un centre de documentation, pour un investissement réduit, permet en revanche l'accès à des ressources francophones en nombre quasi illimité. Il lui demande quels sont les moyens mis en oeuvre pour permettre aux centres culturels et de coopération linguistique français à l'étranger l'accès aux ressources multimédia et à Internet. Il le prie de bien vouloir préciser les mesures que le Gouvernement entend prendre pour équiper les centres les plus petits, comme celui, par exemple, de Sanaa, au Yémen.



Réponse du ministère : Affaires étrangères

publiée dans le JO Sénat du 31/05/2001 - page 1830

Réponse. - L'utilisation des nouvelles technologies est un axe fondamental de la modernisation des bibliothèques des établissements culturels français à l'étranger, en particulier depuis 1995 et la création du FICRE, fonds d'investissement pour les centres de ressources sur la France contemporaine qui, sur proposition des ambassades de France, transforme ces structures en médiathèques. Ainsi, sur les 240 médiathèques recensées du réseau, 132 offrent actuellement un accès Internet au public, ce qui est proportionnellement plus important que dans les bibliothèques publiques françaises. Parmi ces 132 médiathèques, 60 proposent deux postes de consultation ou plus. En 2000, 14 établissements ont bénéficié d'une subvention au titre du FICRE pour créer un espace de consultation Internet au sein de leur médiathèque-centre de ressources. Depuis 1995, un effort annuel très important est organisé pour former de manière continue les quelque 700 agents recrutés locaux de ces médiathèques, en s'appuyant en particulier sur les 35 conservateurs et bibliothécaires français détachés. Les formations, organisées par le ministère des affaires étrangères avec des prestataires reconnus pour leurs compétences (BPI, Paris-X, ENSSIB), donnent une importance croissante aux nouvelles technologies d'information et de communication, sans négliger cependant le " produit livre ". Le centre culturel et de coopération linguistique français de Sanaa au Yémen a déposé une demande de subvention " FICRE " pour 2001 de 237 500 francs, qui est actuellement en examen par les services du ministère des affaires étrangères.