Allez au contenu, Allez à la navigation

Mystère autour des grèves de la SNCF

11e législature

Question écrite n° 32448 de M. René Trégouët (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 12/04/2001 - page 1234

M. René Trégouët rappelle à l'attention de M. le ministre de l'équipement, des transports et du logement la dernière grève en date à la SNCF, début avril dernier. Un mystère plane dans l'esprit du public autour des grèves régulièrement déclenchées au sein de cette entreprise, plusieurs fois par an et depuis longtemps. Le public a du mal a percevoir le problème de fond sous-tendant ces grèves. En effet, elles aboutissent toujours à un accord avec la direction et cessent donc à un moment donné. En définitive, l'impression qui reste est que les syndicats qui en sont à l'origine restent perpétuellement insatisfaits des avancées obtenues, ce qui motive un nouveau mouvement de grève plusieurs mois après la conclusion d'un accord mettant un terme à la précédente grève. Afin de tenter de faire cesser ce cycle qui semble permanent de revendications toujours partiellement satisfaites, il lui demande de bien vouloir lui dire s'il ne serait pas opportun une fois pour toutes de mettre à plat avec les syndicats le mode de gestion de l'entreprise afin d'éviter la reprise du cycle, qui semble perpétuelle et dont les conséquences psychologiques, notamment sur le public, sont faciles à imaginer.



La question est caduque